Qu’est-ce que l’aquaplaning

L’aquaplaning se produit lorsque l’eau s’accumule à l’avant de vos pneus plus rapidement que le poids de votre véhicule n’est capable de l’évacuer. Résultat, la pression de l’eau pousse sous le pneu et crée une fine couche d’eau entre le caoutchouc et la surface de la route. 

Pourquoi est-ce si dangereux ?

Cette fine couche d’eau est la différence qu’il y a entre votre pneu qui adhère à la route et votre voiture qui perd complètement le contact et dont le contrôle vous échappe. Plus l’eau est profonde et votre vitesse élevée, plus cela risque de se produire. Sans adhérence, vous ne pouvez plus freiner ni braquer.

Quels sont les facteurs qui favorisent l’aquaplaning ?

La vitesse est le principal facteur favorisant l’aquaplaning, car les pneus n’ont tout simplement pas le temps de canaliser l’eau pour l’évacuer avant d’être soulevés de la surface de la route. Cependant, la vitesse n’est pas le seul problème. Quelques autres facteurs :

  • La conception des sculptures. Certains motifs de sculpture canalisent l’eau de façon plus efficace que d’autres. Par exemple, nos pneus RainSport 3 et RainExpert 3 sont conçus pour une conduite efficace sur route mouillée.
  • La taille des pneus. La surface de contact, c’est-à-dire la taille et la forme de la surface du pneu en contact avec la route, a un effet direct sur le risque d’aquaplaning. Plus la surface est étendue, moins le risque est grand.
  • La profondeur des sculptures. Au fur et à mesure que vos pneus s’usent, la profondeur de leurs sculptures diminue et ils perdent leur capacité à évacuer l’eau.
  • La pression des pneus. Pour différentes raisons, des pneus trop gonflés mais aussi pas assez gonflés peuvent augmenter le risque d’aquaplaning.
  • La profondeur de l’eau. Plus l’eau est profonde, plus vos pneus auront de mal à maintenir leur adhérence.
  • La composition de l’eau. Des facteurs tels que la graisse, la saleté, le sel et la température ambiante peuvent affecter la densité de l’eau superficielle.
  • La transmission (groupe motopropulseur) du véhicule. Dans certaines conditions, les véhicules à 4 roues motrices sont plus sujets à l’aquaplaning que ceux à 2 roues motrices.
  • Le poids du véhicule. Plus la voiture est légère, plus le risque d’aquaplaning est grand.
  • L’état de la surface de la route. Vous risquez plus d’aquaplaner sur des routes lisses que sur des surfaces irrégulières.


Comment savoir que je suis en aquaplaning ?

Lorsque vos roues motrices n’adhèrent plus à la route, le régime moteur s’emballe et le compteur de vitesse n’est plus fiable quand vos roues se mettent à patiner.

Si vous perdez en traction sur vos roues avant dans un virage, votre voiture se déportera vers l’extérieur du virage. Si ce sont vos roues arrière qui perdent leur adhérence, vous déraperez latéralement. Si les quatre roues perdent en traction simultanément, votre voiture glissera en ligne droite. Si vous êtes en train de tourner, vous vous déporterez vers l’extérieur du virage. Dès qu’une roue retrouve de l’adhérence, vous pouvez ressentir une secousse subite dans la direction qui fait face à ce pneu. 

Dans quelles circonstances l’aquaplaning est-il le plus fréquent ?

C’est lorsque vous traversez des flaques ou des eaux stagnantes que vous risquez le plus d’aquaplaner. Il n’est pas toujours facile d’estimer la profondeur d’une flaque, aussi vaut-il toujours mieux ralentir en cas de fortes précipitations.

Les flaques se forment généralement sur le bas-côté de la route ou le long du trottoir. Alors, s’il a plu, roulez plutôt au centre de la route ou de la voie.

Roulez dans les traces laissées par les pneus des voitures qui vous précèdent. Leurs roues auront déjà déplacé beaucoup d’eau superficielle avant que vous passiez dessus.

Pourquoi les systèmes de correction électronique de la trajectoire n’empêchent-ils pas l’aquaplaning ?

Les systèmes de correction électronique de la trajectoire ne fonctionnent que quand vous êtes en contact avec la route. S’ils peuvent vous aider à reprendre le contrôle après un dérapage une fois que le pneu a retrouvé son adhérence, ils ne peuvent empêcher l’aquaplaning. 

Au passage, n’utilisez jamais le régulateur de vitesse sur route mouillée ou verglacée car vous aurez peut-être besoin de réduire votre vitesse graduellement et manuellement.

Pourquoi les pneus Uniroyal ont-ils si bonne réputation en matière de protection contre l’aquaplaning ? 

Uniroyal a inventé le pneu pluie en 1969 et depuis, ses concepteurs et ingénieurs n’ont cessé d’innover dans les technologies destinées aux chaussées mouillées. La technologie Shark Skin (SST) utilisée dans nos pneus RainSport 3 et RainExpert 3, par exemple, disperse efficacement et rapidement l’eau, ce qui réduit le risque d’aquaplaning. 

Uniroyal. Une marque de Continental.

Ce site utilise des cookies pour une meilleure navigation sur notre site. Lisez-en davantage ici